Jongleurs de rue

En se promenant à La Paz (en Bolivie), il n’est pas rare de voir des jongleurs * aux feux de circulation *.

En général, ils viennent d’autres pays d’Amérique latine et ont décidé de voyager sur leur continent pour découvrir d’autres cultures et faire de nouvelles rencontres. Ils jonglent pour subvenir à * leurs besoins. La plupart d’entre eux n’ont pas de plan clair : ils voyagent en fonction des villes, de leur situation ainsi que des gens qu’ils rencontrent sur leur chemin.

D’après Soledad, une jeune fille de 26 ans venant de Buenos Aires (vidéo), en jonglant quelques heures par jour, il est possible de gagner suffisamment d’argent pour payer sa nourriture et son logement *. Je l’ai rencontrée un dimanche soir et ce jour-là, elle a gagné 64 bolivianos (environ 9 dollars/8 euros).

IMG_0096 IMG_0091 IMG_0088